Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Quand tout a commencé… Incroyables synchronicités

Voici le point de départ de mon histoire, et l’incroyable successions d’évènements et synchronicités qui m’a conduit là où je suis aujourd’hui.

Mon parcours

Quand François-Jérôme et moi nous sommes rencontrés, il y plus de 17 ans maintenant, nous avons commencé ensemble un chemin spirituel, qui nous a mené bien plus loin que ce que nous imaginons au départ.
Nous avions déjà, tout les deux, chacun de notre côté, abordé un certain nombre de connaissances, mais elles étaient purement théoriques… Pour moi, c’était des idées, du domaine de la croyance pure, mais avec aucun lien avec la » vie réelle « , aucune implication dans le concret.

La seule exception à cela était que je tirais les cartes. J’avais commencé avec un jeu fourni par un magazine féminin (uniquement les arcanes majeures, sur un tout petit format)… Je m’étais prise de passion pour ça, j’avais acheté des livres, approfondis mes connaissances.
Aujourd’hui, je sais que ça n’était pas par hasard, si j’avais été attiré par cela.

De son côté, François Jérôme tirait les runes. Ses croyances odiniste lui apportait une vision particulière de la vie.

Et ensemble, nous avons décidé d’aller un peu plus loin. Donc, pour commencer, nous avons suivi un stage de formation au Reiki.

1er contact

Alors que j’ écris ces lignes, je me souviens comment cette idée nous est venue :
Cet été là, nous étions partis en famille dans le sud de la France, et nous passions quelques jours chez des amis. Nous faisions un pique-nique, un soir dans la forêt, éclairé par une lampe à pétrole. Sans réfléchir, au milieu de la soirée, François-Jérôme à décidé de resserrer la vis de la lampe, qui brûlait déjà depuis plusieurs heures et qui était extrêmement chaude. Évidemment, il s’est brûlé le doigt. Rien de grave, mais extrêmement douloureux. Et nous étions au milieu de la forêt, sans rien pour le soulager.
À ce moment là, Laurence, l’amie chez qui nous logions, lui a pris la main et lui a dit : « Attends, je m’en occupe »
Elle a mis sa deuxième main autour de la première, à fermé les yeux et est juste restée sans bouger ainsi pendant 10 minutes.
Et nous, nous avons regardé sans comprendre et sans rien dire.
Au bout d’un certain temps, elle a lâché ses mains, et a dit : « Voilà, c’est terminé. »
La douleur de François-Jérôme s’était arrêtée et le lendemain, il n’avait ni rougeur, ni cloque.. Rien du tout. Comme si rien ne s’était passé !

« Mais comment as-tu fait ça ? »
» J’ai suivi une formation au REIKI », nous répondit-elle tout simplement, dans un sourire…
Incroyable ! Évidement, nous avons passé le reste de la soirée à parler de ce qu’elle savait et de ce qu’elle avait appris. Et, dès notre retour en Normandie, nous avons cherché des stages de formation dans notre région.

Le Reiki

En cherchant sur le web, nous avons trouvé une personne qui organisait des stages pas très loin de chez nous. Les photos étaient agréables et son descriptif semblait correspondre à nos attentes.

Nous avons donc suivis plusieurs stages, pour plusieurs niveaux. Et cela a été le début d’un cheminement très riche et très intense. Et cela sera l’objet d’un autre article !

Cela nous a permis également de rencontrer beaucoup de monde, dont certains sont encore nos amis aujourd’hui. Cela nous a entrainé vers d’autres stages et formations, et à rencontrer beaucoup de monde : nous avons marché sur le feu, nous avons été initié à l’alchimie, et beaucoup d’autres choses encore…

C’était une époque riche en développement personnel et nous en avons profité autant que possible.

La numérologie de l’âme

Nous sommes devenus amis avec Didier, le Maitre Reiki. Nous avions de longue conversation sur la façon d’intégrer toutes ces connaissances à la vie quotidienne, et nous avions toujours hâte d’en savoir plus.

Un jour, Didier nous appelle pour nous demander si cela nous intéresserai qu’il fasse notre thème de numérologie, gratuitement.
« Bien sûr que OUI! »
Nous étions toujours partant pour découvrir de nouvelles techniques, et en apprendre plus sur nous-même. Nous lui avons donc communiqué tous nos noms et prénoms, ainsi que notre date de naissance, et pris rendez-vous pour la semaine suivante.
Nous avions hâte de découvrir ce qu’il avait à nous dire.

La semaine suivante, nous sommes donc allés chez lui, comme convenu. Et pendant une partie de la matinée, il nous a expliqué nos thèmes, ce qu’ils fallait en apprendre et ce sur quoi nous pouvions travailler.

J’étais on ne peut plus surprise de ce qu’il nous avait révélé. Plus que ça même, totalement bouleversée. Je n’ai pensé qu’à ça pendant plusieurs semaines. Je ruminais en permanence…
« Comment est-ce possible ? »
Ce qu’il nous avait dit était tout simplement aux antipode de ce que nous pensions être !
Je veux bien reconnaitre que l’on se ment toujours un peu, car il est difficile d’accepter ses propres défauts… mais là ! Ce n’était juste pas moi… Et concernant François-Jérôme, s’était à peine mieux.

La Symphonie des nombres

La technique utilisée était celle de Michel Afriat. Cela tombait bien, son livre est justement édité aux Éditions Tredaniel : rien n’arrive jamais pas hasard.
Comme je travaillais pour eux, je pouvais tout simplement embarquer l’ouvrage et l’étudier.
Et c’est ce que j’ai fait le mois suivant. J’ai lu « La Symphonie des Nombres », et relu, et encore relu. J’ai étudié sa théorie du mieux que je pouvais… Mais rien à faire, je n’en savais pas davantage.
Mais un semblant d’idée avait germé en moi… Juste une idée, que j’avais besoin d’approfondir.

J’ai supplié Didier de mettre en place une formation pour cette technique de numérologie. Je voulais en apprendre davantage. Et un an et demi plus tard, ma demande a été exaucée. Toute les semaines, j’allais le vendredi soir faire 2 heures de formation dans ses locaux.
Malheureusement, ça n’a absolument comblé mon besoin d’en savoir plus. Cette formation consistait à nous répéter ce qu’il avait dans le livre, que je connaissais déjà par cœur…

Michel Afriat

Puisque mon travail pour les Éditions Tredaniel consistait à interviewer les auteurs, alors, j’allais interviewer Miche Afriat. Ok, son livre avait déjà au moins 15 ans, mais tant pis!

Et bonne nouvelle, il vivait en Normandie !
Tremblotante et peu rassurée, et aussi très impressionnée, je lui ai donc téléphoné pour prendre rendez-vous avec lui.
Michel a été extrêmement sympathique ; il a répondu très gentiment à toutes mes questions, et nous avons dégusté un thé ensemble.

Une fois l’interview terminée, je lui ai raconté mon histoire, mes interrogations face à mon thème, et mon désir d’en savoir davantage… Il a accepté de jeter un œil à mon thème, et de me donner son avis.
Et comme je le pensais, le résultat a été tout autre que celui qui m’avait été communiqué la première fois. Denis s’était complétement trompé sur l’interprétation du thème, il n’avait juste rien compris sur la signification profonde des choses!

Il est très simple de faire les calculs, et d’obtenir un résultat… Mais interpréter correctement est un peu plus subtil, et de toute évidence, ce n’était pas à la portée de tout le monde.
Plusieurs jours plus tard, je suis revenue avec François-Jérôme, et nous avons développé une amitié profonde avec Michel.

Il nous a formé à sa technique ; nous avons passé des heures à discuter de la kabbale qui est à l’origine de celle-ci, de l’organisation du monde, de la Vie et de l’Univers, de ce que son enseignement pouvait nous apprendre, et comment nous pouvions intégrer tout ceci dans notre vie.

Et ensuite ?

C’est suivi de nombreuses années de rencontres incroyables, de formations et stages dans beaucoup de directions différentes… qui nous amené jusqu’ici, aux portes de la 5D. Et où nous avons choisi d’aider ceux qui le souhaitent à explorer leur potentiel afin d’entamer avec nous le chemin qui mène à la lumière.

François-Jérôme est devenu coach de Vie,est il propose de réaliser votre thème, un Portrait de Vie, et de travailler avec vous à partir de toutes ces informations : qui vous êtes vraiment, en tant qu’âme, et ce que vous êtes venus réaliser dans cette incarnation.

Synchronicités

Il n’ y a pas de hasard : les choses arrivent comme elles doivent arriver. Et la vie nous emmène sur le chemin que nous avons choisi de suivre, avant de nous incarner ici-bas.

Inutile de lutter : il faut plutôt saisir les opportunités comme elles se présentent. Il y a de la magie dans notre vie, il suffit de savoir où regarder. Et c’est cela dont vous devez prendre conscience aujourd’hui.

Nous sommes là pour vous aider à choisir ce qui vous va.
Alors n’hésitez pas !

idier

Écrire un Commentaire

Sign Up to Our Newsletter

Be the first to know the latest updates

[yikes-mailchimp form="1"]